L’empowerment par le micro financement

Le chômage est l’une des causes principales de pauvreté. Selon le rapport annuel de l’Organisation Internationale du Travail (OIT) Tendances mondiales de l’emploi 2012: Prévenir une aggravation de la crise de l’emploi , le monde doit créer 600 millions d’emplois productifs sur la prochaine décennie, pour générer une croissance durable tout en maintenant la cohésion sociale. Comparé au taux de chômage mondiale en 2007 – avant de la crise financière, ou il y avait 171 millions au chômage, on a témoigné une augmentation de 27 millions d’individus. Aujourd’hui, il y a plus de 200 millions de personnes sans emploi dans le monde. Entre les années 2007 et 2012 le taux de chômage mondiale augmentait de 5,5 % à 6 %. En plus, il y a encore 900 millions de travailleurs et leurs familles avec moins de 2 dollars par jour pour vivre. Ça correspond 30 % de toutes les empolyés dans la monde, la majorité vivant dans les pays en développement. Chaque année, il y a plus de 40 millions nouveaux entrants dans le marché du travail.

Les jeunes agés de 15 à 24 ans ont presque trois fois plus de probabilité d’être sans emploi que les adults. En 2011, 74,8 millions de jeunes étaient au chômage, soit une augmentation de plus de 4 millions depuis 2007. Au niveau mondial, le taux de chômage de jeunesse était 12,7 % en 2011. Comme on on peut constater au ”printemps arabe”, le haut taux de chômage de jeunes encourage de l’inquiétude social.

Ce n’est pas facile à trouver les informations fiables du taux de chômage au Cameroun. Les chiffres donnés varient entre 2,9 % de la population agés 15-64 ans en 2007 (Banque mondiale) et 5,4% de l’Institut National de la Statistique du Cameroun. Selon de l’institut mentionné ci-dessus, le taux de chômage au Cameroun en 2001 s’elevait á 30 %. Le taux de chômage urbain est considérablement plus haut (12,6 %) que celui dans les régions rurales (1,4 %). Le groupe le plus vulnérable sont les femmes vivantes dans les régions rurales – 18 % d’elles étaient au chômage en 2007. Puisque 39,9 % de la population entière vivaient sous le seuil  national de la pauvreté en 2007, c’est évident que la majorité des emplois disponibles n’assurent pas les revenus suffisants pour les familles. Ça, c’est le cas encore plus manifeste dans les régions rurales, oú 55 % des habitants vivaient sous le seuil national de la pauvreté en 2007 (Banque mondiale) malgré de taux plus bas de chômage. Nou dirigeons nos microcrédits aux seuls personnes, ainsi que groupes et collectivités, principalement aux femmes et aux jeunes. Les sommes prêtées sont entre 20 et 2000 euros, avec un taux d’interet de 0%. On sélectionnera consciencieusement des projets qu’on supportera, basé sur leur durabilité et le potentiel de succès. Nos employés locaux s’occupent des emprunteuses et  emprunteurs. Ils préparent aussi le plan rembourssement de la dette ainsi que l’analyse de risques liés aux projets. Avant d’allouer le crédit, les emprunteuses font des cours touchant aux connaissances élémentaires de la gestion d’une petite entreprise. Si nécessaire, nos employés locaux les aideront à reorienter leurs activités.

Votre support – professionnel ainsi que financiér – sont les bienvenus.